Association Islamique de l'Ouest de la France

Repas du Ramadam

La grande mosquée de Nantes : un ramadan de grâce

Les mosquées relais au cœur des attentes en dignité et des dons généreux : ils permettent à la solidarité d’avoir un visage fraternel.

Lieux de spiritualité ils offrent une aide financière, morale et psychologique. Sans tenir compte de l’origine, de la religion et en transcendant toutes les différences, La grande mosquée de Nantes a été le théâtre d’un long et grand élan de solidarité.

A l’échelle religieux la mosquée a accueilli chaque jour des centaines de fidèles pour la prière de nuit. Entre 20.000 à 25.000 fidèles ont suivi la lecture complète du saint coran. La nuit du destin (vendredi 1 juillet) à elle seule a comptabilisé 5000 personnes.

Les activités intellectuelles ont occupé une place prépondérante à raison de 3 interventions par jour. Après la prière du Dohr les fidèles avaient rendez-vous avec un cours intitulé « comment exceller dans la lecture du saint coran ? ». Après la prière de Asr une conférence avec un invité traitait de sujet ayant trait à l’amélioration de la compréhension de la religion. Le soir une intervention pour motiver et remercier les donateurs.  Au total 90 interventions ont eu lieux durant ce mois béni. Les enfants n’étaient pas oubliés car un séminaire de mémorisation du saint coran leur a été dédié avec remise de diplômes.

La solidarité s’est manifesté à travers la préparation et la distribution de 5400 repas complet. Chaque jour pas moins de 200 jeûneurs rompent leurs jeûnes à la mosquée.

L’opération une femme un panier a été réitéré au bonheur des familles monoparentales. 41 familles ont reçu jusqu’à 4 paniers complet par semaine. Un panier adapté à la composition de chaque famille et qui a été orné durant la dernière livraison par des cadeaux à la destination des 123 enfants bénéficiaires.

L’aumône légal et obligatoire, caractéristique du jeûne de ce mois de partage a été collecté et distribué lundi, deux jours avant l’Aïd pour permettre aux bénéficiaires de fêter dignement l’Aïd.

Un élan d’entraide de coordination a été mis en place entre les mosquées. Un bulletin de coordination a été distribué à Nantes, Saint-Nazaire et Roche-sur-Yon. Des conférenciers et des imams ont assurer en alternance des conférences dans les mosquées de ses trois villes.

Plusieurs ruptures de jeûnes ont accueilli des personnalités de la vie civile et des officiels dans un climat fraternel et citoyen.

Un mois certes riche et varié mais surtout dans le partage. Un mois spirituel et plein de grâce mais surtout à visage humain. Un mois certes court mais surtout plein d’œuvres et de miséricorde.

DSC_0250 MK

DSC_0935

 

Vidéo du site trouve ta mosquée:

http://www.trouvetamosquee.fr/6ttm-tour-2013-jour-6-mosquee-as-salam-a-nantes54/