Association Islamique de l'Ouest de la France

Elections présidentielles 23 avril et 7 mai 2017 :

 

el

Le changement commence par soi-même : Je dois agir, je vais agir, j’agi, je vote !

L’action de voter met le citoyen en contact direct avec le processus politique. Par ce geste, nous pouvons choisir nos dirigeants (ceux et celles qui partagent nos opinions ou qui savent nous inspirer).
Voter nous lie les uns aux autres en tant que citoyens et citoyennes. En participant à une élection et en donnant notre point de vue, nous contribuons au bon fonctionnement de notre démocratie. En s’abstenant de voter, nous brisons ce lien tellement vital pour notre société.

 

Voter sert aussi à protéger nos libertés. Une société démocratique ne peut survivre que si les citoyens qui la composent considèrent le processus politique comme un devoir et une responsabilité. D’autre part, pour les citoyens musulmans aucune politique n’est « neutre » le fait de voter ou de ne pas voter a forcément un impact majeur sur leur avenir et leur vie quotidienne.

Ce devoir citoyen, dans le contexte actuel, est une obligation qui s’impose à nous et les électeurs musulmans doivent participer au vote des présidentielles du 23 avril et du 7 mai 2017.

A ce titre l’AIOF, appelle l’ensemble des électeurs à se mobiliser, à se faire entendre lors de ce scrutin majeur pour notre avenir commun.

 

BE AIOF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *